Festival 2008, partie 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Festival 2008, partie 1

Message  The Grave Digger le Dim 13 Juil - 20:06

Rock Hard Festival à Gelsenkirchen (Allemagne) les 9/10/11 mai 2008

Le Rock Hard festival est pour les allemands un petit festconvivial. Pour un allemand petit fest signifie événement musical sur plusieurs jours rassemblant moins de 10 000 pélerins. Et oui, nous français, n'avons pas la même percéption des choses. Pour convivial, par contre nous sommes d'accord. Etant de plus les seuls français, nous ne pouvons que confirmer. Reportage exclusif et rien que pour vous fidéle lecteur du net. Merci, merci qui ??? Gof et Clément sans oublier notre pote Virg' !!

Jeudi 8 Mai 2008 : Festival J-1

22h30, c'est après 6H00 de route depuis Paris que nous arrivons dans la petite ville de Gelsenkirchen, située à moins de 2H de route de la frontière belgo-germanique. D'emblé la première chose qui frappe en arrivant c'est "Mais où sont les indications du fest ?" il faut dire que c'est très mal indiqué et qu'aucun panneau (ou presque) ne signale où est l'amphithéâtre, cadre du festival. Après une demi heure, nous trouvons enfin le site et il s'en suit une deuxième mauvaise surprise... le parking ne contient que 5000 places et il est complet depuis bien longtemps... donc au final il faut se garer plus
loin dans les zones résidentielles au grand damne des riverains qui voient leurs rues envahies par les véhicules des festivaliers. Ce manque de place de parking est au final un moindre mal, puisque nous avons pu ainsi visiter cette ville allemande ainsi que ré-approvisionner notre stock de bière et de nourriture chaque matin.
Par la suite nous avons planté nos tentes dans l'obscurité tout en constatant le confort du camping... un vrai terrain de camping avec du vrai gazon bien taillé, ce qui change agréablement des champs pleins de pierres... Plus tard nous réalisons que l'ambiance est très sympathique et conviviale mais que nous sommes les seuls français et que sur place toutes les indications (billetterie, douches, merch etc.) sont uniquement indiquées en allemand... ça va être pratique... La soirée s'achève en sympathisant avec nos voisins qui sont déjà bien bourrés et qui nous payent pas mal de bières tout en essayant de converser en anglais

Vendredi 9 Mai : Début du RockHard Fest

Ha, le premier matin au Rock-hard... la première fois que l'on peut admirer le site du festival de plein jour, et franchement, c'est MA-GNI-FIQUE, que de la verdure tout autour de nous, le canal du Rhin qui passe derrière la scène du festival et qui longe le camping, le gros terril derrière nous sur lequel on peut monté admirer la vue... honnêtement le cadre de ce festival balaye d'un coup tous les autres... Le temps est vraiment magnifique, pas un nuage à l'horizon, un peu chaud certes mais avec léger vent fort agréable. Nous en profitons également pour installer notre tonnelle, et donc un conseil, n'achetez jamais une tonnelle premier prix à carrefour (la notre à durée moins de 36H). Comme ça au moins vous êtes prévenus ! Aujourd'hui l'affiche est très heavy/thrash : THE CLAYMORE, STORMWARRIOR, LAKE OF TEARS, Y&T, DIE APOKALYPTISCHEN REITER et enfin TESTAMENT qui joue un peu la tête d'affiche de dernière minute après le split malheureux de CELTIC FROST qui était initialement prévu.
Comment décrire le site du festival en lui même sans réutiliser le mot magnifique ? L'unique scène est de fort bonne facture et est surplombée par une immense toile qui permet d'avoir une grande zone d'ombre dans la fosse pendant une bonne partie de la journée. Pour les amateurs de soleil les gradins sont assez grands et fort pratique pour siroter une bière, assis, tout en suivant ce qu'il se passe sur scène. Ou pour faire sa feignasse toute la journée, c'est selon. L’amphi accueil à peut près 7000 festivaliers par jour selon le site officiel.
L'organisation des stands n'a aussi rien à envier à celle du Wacken, la nourriture est variée (pizza, poisson, pates, kebab, hamburger etc.), bonne, et vraiment bon marché (ça change des kebabs immangeables du hellfest à 6€). Les stands de merch sont nombreux, et fournis en perles rares, malheureusement pour nos comptes en banques.
La journée commence donc pour nous avec STORMWARRIOR. Ne connaissant le groupe que de nom, c'est avec curiosité que je me suis installé dans les gradins pour regarder le set, et il faut dire qu'avec le temps magnifique, le power metal ça passe super bien ! Dommage que Kai Hansen (producteur et special guess sur de nombreux titres ainsi qu'en concert) ne soit pas présent, mais il faut bien avouer que le chanteur en titre est très bon. Le son un peu brouillon en début de set à petit à petit été corrigé, heureusement pour nos oreilles ! Un set très agréable au final. A revoir. Un excellent groupe que je conseil à tous les fans du genre. Un gros son carré, une motivation énorme : headbanging assuré.
Y&T
, comme pourSTORMWARRIOR, je ne connaissais pas ce groupe, et je dois avouer que j'ai été bien emballé par certaines compos. Visiblement le hard rock des californiens ne laisse pas les allemands de marbre, car malgré le peu de monde à cette heure ci, ça headbangue sec ! Encore une découverte pour moi, un super groupe de la trempe des MOTORHEAD, le groove si particulié à Lemmy en moins. Y&T rendez-vous à la Raismes Fest les 9/10 septembre pour un avis plus complet. Mais non, le hard n'est pas mort !!!
DIE APOKALYPTISCHEN REITER,dire que ce groupe provoque un gros engouement de la part des allemands serait un euphémisme. L'amphithéâtre s'est rempli d'un coup et le groupe est entré sous des milliers d'acclamations ! J'apprécie plus ou moins leur musique mais il faut reconnaitre que les zicos sont ultra énergiques (à pars le clavier qui sert un peu à rien) et qu'ils savent mettre le feu dans la fosse. Le public chante beaucoup, ça braye en allemand quoi. Vers le milieu du set le chanteur a fait monter deux petites minettes sur scènes pour headbanguer (dont une qui a failli se vautrer d'une plateforme c'était tordant) puis par la suite l'une s'est retrouvée menottée dans la cage et l'autre s'est vu confier une gratte pas branchée... A la fin le groupe s'est tapé un trip à la SOUFLY avec des percussions, c'était plutôt sympa. Une prestation plutôt bien dans l'ensemble, dommage que les compos partent un petit peu trop dans tous les sens (néo, thrash, folk, tribal, etc). Depuis longtemps que je voulais voir ce groupe et en plus, chez eux, en Allemagne. Une excellente préstation qui a confirmé tout le bien que l'on m'avait dit d'eux. Des compos variées, une musique puissante, lourde, un chanteur ne se prenant pas au sérieu. A revoir et vite au Raimes Fest 2008 !!! Totalement conquis !!
TESTAMENT, après un bref retour au camping nous assistons à la prestation de la tête d'affiche du jour, TESTAMENT. Les américains ont assurés un bon show ce soir, faisant presque oublier l'annulation de CELTIC FROST à la dernière minute due au split du groupe. Le son est plutôt bon mais fort et le light show fait son petit effet. Le chanteur s'est pas mal amusé avec le public aussi, ça rendait bien ! Un bon show au final, et le public à répondu présent ! D'une part, désolé pour les fans de LAKE OF TEARS mais un ravitaillement au camping s'est fait sentir. D'autre part, nous avons assisté en gradin à la deuxième parties du show de TESTAMENT, et quel show. Un public aux anges et déchainé, même en tribune, un groupe en forme qui a tout détruit et qui ma réellement convaincu. C'est promis, la prochaine fois j'assiste dans la fosse à l'intégralité du show.

The Grave Digger
Gardien de guilde

Nombre de messages : 1761
Age : 32
Localisation : Ivry Sur Seine (94)
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum