Whitesnake "Live ... Is This Still Of The Night"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Whitesnake "Live ... Is This Still Of The Night"

Message  The Grave Digger le Lun 31 Déc - 2:11

Whitesnake "Live... Is this still of the Night"Sortie le 27 janvier 2006, AFM/Underclass

Site Officiel: http://www.whitesnake.com
Myspace: http://www.myspace.com/whitesnake

- Note: 18/20

- Line-up:
David Coverdale: Chant
Doug Aldrich: Guitare
Reb Beach: Guitare
Tommy Aldridge: Batterie
Uriah Duffy: Basse
Timothy Drury: Claviers

- Track listing:
01) Burn
02) Bad Boys
03) Love Ain’t no Stranger
04) Ready An’Wiling
05) Is this Love
06) Give me all Your Love
07) Judgement Day
08) Blues For Mylene
09) Snake Dance
10) Cryin’In the Rain
11) Batterie solo
12) Cryin’in the Rain
13) Ain’t No Love in the Heart of the City
14) Don’t Break My Heart Again
15) Fool Your Lovin’
16) Here I Go Again
17) Take me with You
18) Still of the Night

Trois ans, cela fait trois que David Coverdale (ex-Deep Purple) est sur les routes. Pour ravir ces nombreux fans, le moins qu’il peut faire est de leur offrir un premier DVD, puisqu’on peut toujours aller se gratter pour un album solo. Ce qui nous intéresse ici, ce ne sont pas les états d’âme de David Coverdale a rechigner de se fendre d’un nouvel album de Withesnake mais plutôt de nous pencher sur ce DVD live « In this Still of the Night » enregistrer à l’Hammersmith Apollo de Londres lors cette longue tournée, …
… Et le moins que l’on puisse dire c’est que le « snake Coverdale » a mis les petits plats dans les grands pour ce DVD. L’Hammersmith Apollo est pleine a craquer pour voir jouer un line up exceptionnel : outre David Coverdale au chant, on retrouve Doug Aldrich (Dio)/ Reb Beach Alice Cooper) aux guitares, Tommy Aldrige (Ozzy Osbourne) à la batterie, Marco Mendoza à la basse et Timothi Drury aux claviers Coverdale. Les moyens techniques sont tout aussi conséquents que ce line up de rêve : 26 cameras, jeu de lumières magnifique, alternance d’image noire et blanc/couleur… qui donne un rendu exceptionnel, des images excellentes et de grandes qualités. David Coverdale voulait un DVD ou le téléspectateur se confonde avec le spectateur, pour un souvenir inoubliable, immortel et que de surcroît Withesnake se montre là à son apogée.
La set list reprend tous les classiques du groupe comme « Cryin’in the Rain », « Bad Boys » « Ready and Willing », … que la salle reprend souvent en chœur. Coverdale n’oublie pas non plus son l'ere Deep Purple avec « Burn », « Love Ain’t No Stranger », Take Me With You ». Du bon et rien que du bon pour ce DVD. Les musiciens sont décontractés, David Coverdale se permettant même de blaguer avec le public entièrement conquis par ce qu’il a devant les yeux : un chanteur de légende au sein d’une formation de légende. Rien que ça !
A noter que ce DVD renferme un court passage backstage et avant concert pas très passionnant. Ce mini documentaire retrace la journée du concert heure par heure avec pas mal d’interviews non sous-titrée (pas très sérieux à ce niveau).
Pour conclure le serpent blanc nous offre un superbe DVD, certes classique mais qui vaut le détour. David Coverdale et ces compères se partageant la scène lors de cette tournée mondiale sont en grandes formes, présents avec une setlist du tonnerre, des moyens techniques conséquents et impressionnant. Du bon boulot a tout point de vue, je regrette seulement de n’avoir pas plus d’images de leur tournée. Mini documentaire et images présentes sur tous les DVD musicaux d’aujourd’hui.

Par Clément

_________________


The Grave Digger
Gardien de guilde

Nombre de messages : 1761
Age : 32
Localisation : Ivry Sur Seine (94)
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum