18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  GoF le Lun 17 Sep - 17:50

Go To Wacken !!!!!!

Mercredi 1 Aout

Nous sommes donc partis de Paris le mardi 1er Août vers 22H30, à 4 dans une 206, remontés à bloc pour ce fameux "Biggest Heavy Metal Open Air in the world" cru 2007 avec une affiche qui était peut être moins impressionnante que celles de festivals voisins (Hellfest, Brutal Assault etc) mais qui au final se tenait rudement bien, jugez plutôt :






Pour ceux n'ayant jamais fait ce festival si réputé et c'était mon cas, il faut savoir que le W:O:A est un festival donnant dans le trip Manowarien du True Metal ou du Heavy Metal au sens large, donc ici pas de groupe de néo métal, de hardcore ou musiques du genre, d'ailleurs même Bullet For My Valentine a été retiré de l'affiche au dernier moment, alors qu'Overkill était rajouté pour notre plus grand plaisir. Par contre malheureusement Vader a également été retiré de l'affiche."FASTER HARDER LOUDER" Telle est la devise du Wacken Open Air, et cela lui va particulièrement bien !


Nous arrivâmes donc aux environs de Wacken vers 10H30 du matin après 12H de route, et dès l'entrée du village apparaissait les bouchons, signe que de nombreux autres festivaliers avaient prévus d'arriver en avance sur l'horaire comme nous. heureusement nous n'avons pas eu le droit aux bouchons sur l'autoroute qui ont fait criser de nombreux festivaliers partis plus tard et coincés dans les bouchons durant de nombreuses heures.







D'emblée dans le village l'ambiance est très métalleuse, à peine quelques mètres d'avancées que l'ont s'empresse de sortir de la voiture pour aller boire des bières avec les autres festivaliers pris dans les bouchons, ce qui adoucit un peu l'attente à laquelle nous dûment faire face.

une petite vidéo pour donner une idée de l'ambiance dans les bouchons, avec Fabrice en guest, un français rencontré en ville qui squattait le capot de notre voiture, et qui la en l'occurrence gueulait sur les allemands de devant qui passaient de la musique de teuf à plein tubes (allemands avec qui nous déconnions depuis plusieurs bornes déja ), admirez la chorégraphie de Fabrice à la fin : http://fr.youtube.com/watch?v=6t19Xp9CpSE


A peu près 3H de bouchon et quelques bières plus tard, nous avons pût enfin nous installer, par contre sur une parcelle de camping très éloignée du site du festival en lui même (à peu près 20 min de marche) et bordée d'arbres, et de plus dû aux mauvaises conditions météo des jours précédents et l'état du terrain détrempé, il était impossible de camper à côté de la voiture, donc exceptionnellement pour notre partie de camping (mais pas pour certains heureux chanceux arrivés plus tôt) les voitures devaient être garées sur un terrain et le camping devait se faire sur un autre à côté, ce qui n'est pas des plus pratique.


vidéo : un petit aperçu d'une petite portion du camping (proche du site en lui même) assez animée : http://fr.youtube.com/watch?v=fmef9Hu_9S8


Après avoir monté le campement, direction le site du festival, pour constater l'ampleur gigantesque de celui ci, et bien que n'y ayant pas accès la vision des 2 scènes mythiques que sont la Black Stage et le True Metal Stage et au milieu l'écran géant démesuré cette année procure un sentiment de satisfaction intense.
à l'extérieur du site du festival nous pouvons nous balader entre la gigantesque Beergarden et ses nombreuses échoppes , et les différents stands bien que le Metal Market soit encore fermé.

le beergarden :


Nous en profitons d'ailleurs pour échanger nos pass contre les bracelets, et on nous remets un Full Metal Bag, composé d'un poncho en matière sac poubelle (pratique), d'un drapeau à accrocher au vitres de la bagnole (sympa), une capote WOA un stylo WOA, un pendentif type plaque militaire WOA 2007, un disque sampler, de la pub, un sac poubelle, etc...
Par contre le programme détaillé est payant .


Une partie de foot plus loin et déjà nous constatons les ravages de l'alcool sur de nombreux festivaliers:




Nous rencontrons également des Allemands déchirés qui nous ont déchiré la tête avec le tuyau infernal à bière (le BeerBang je crois qu'ils appellent ça)

Ci dessous Clément (à gauche derrière l'entonnoir) au milieu des allemands :


Et un allemand déja dans les vapes alors que le festival n'a même as encore commencé et qu'il doit être à peine 18H :



et c'est dans la bonne humeur que les W:O:A Fire Fighter (l'une des animations pré festival avec Mambo Kurt) jouent sur une petite scène au milieu de la Beergarden, c'est donc la fanfare des pompiers qui joue quelques chansons traditionnelles allemandes sous les ovations du public amusé, et nous nous laissons prendre au jeu en participant aux différentes farandoles, danses étranges, slams et autres poggos dans une ambiance festive et alcoolisée.


vidéo : petit extrait des W:O:A Fire Fighters au Beergarden : http://fr.youtube.com/watch?v=tO0oJoPhn0Y


Puis il est temps d'aller voir le fameux Mambo Kurt, un type avec un espèce de synthé qui fait orchestre a lui tout seul et qui reprends des classiques du métal et du rock tels que Raining Blood de Slayer ou encore Smells Like Teens Spirit de Nirvana à sa façon. L'homme est visiblement très populaire ici et est présent chaque année la veille du festival mais aussi les autres soirs pendant la durée des festivités.


Une vidéo de Mambo Kurt reprenant South Of Heaven de Slayer : http://fr.youtube.com/watch?v=HjD0iqjtRdI


La soirée étant close, je découvrit à mes dépends qu'il était difficile de retrouver son camping parmi les nombreux sites lorsque son taux d'alcoolémie est très élevée et qu'on nous a donné de mauvaises indications (la camping Z au milieu de la forêt hein hein pffff)

GoF
Disciple de guilde

Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 17/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  GoF le Lun 17 Sep - 17:50

Début des hostilités
Jeudi 2 Aôut

Après une matinée assez dé stabilisante pour moi (gerber de la bile toutes les 20 min pendant 5 H en ce demandant comment on est rentré la veille), c'est sur le coup de 16/17H que je me dirige vers le site, déjà mauvaise nouvelle j'ai raté WARGASM pour la Metal Battle : France sous la WET STAGE , groupe que je tenais absolument à voir pour au moins soutenir le seul groupe français du fest... surtout que les affiches du groupes sont collées un peu partout et que d'après certains y étant allés la prestation fût excellente !

Direction le Beergarden pour aller se restaurer et jeter un oeil rapide au Metal Market. La première impression fût qu'il y avait énormément de monde un peu partout ce qui contrastait grandement avec la veille !




vidéo : le monde près du Beergarden, on peut d'ailleurs apercevoir Julie et Nico ainsi que Déhà à la fin.. : http://fr.youtube.com/watch?v=REfQhxs2he4

Tout en me restaurant j'écoute le Heavy/Thrash de BLITZKRIEG sur la Black Stage (qu'on entends sur la vidéo) qui est efficace sans avoir rien de révolutionnaire...

Puis c'est le Hard Rock des Australiens de ROSE TATTOO toujours sur la Black Stage qui parvient à nos oreilles et la c'est le bonheur du Hard Rock à la AC/DC : ça passe super bien ! Surtout le matin (enfin bon 18H quand même) avec une gueule de bois faramineuse, c'est typiquement ce que j'avais envie d'entendre. Quelques regrets de ne pas être pas rentré sur le site pour aller voir de plus près mais bon, fallais pas trop me brusquer à cette heure ci !

Le temps de sympathiser avec des Allemands fort sympathiques à l'entrée du Metal Market dont un délirant avec sa ceinture de bières :



Et hop nous voici repartis au camping pour déménager Déhà et sa clique jusqu'à notre camping, le temps de délirer 2 min avec une allemande complètement bourrée et nous voila repartis pour le site et enfin y entrer voir une des légendes du Thrash Allemand, SODOM, qui joue sur la Black Stage.


la queue pour entrer sur le site est assez grande mais ça avance vite, par contre étant arrivés sur le site qqs minutes après le début du set de SODOM il y avait déjà une bonne foule bien compacte devant la Black Stage :







Mais d'abord nous nous dirigeons vers la WET Stage pour pouvoir voir le set de TYR qui vient de commencer, malheureusement l'affluence à leur show est énorme et le pauvre chapiteau déborde, à tel point que même en bourrant nous ne pouvons pas approcher à moins de 15 m de l'entrée du chapiteau, il nous faut donc renoncer, un peu déçu...


Les allemands de SODOMjouent donc devant une foule déjà conquise et leur set est un concentré d'efficacité, le son est bon, de derrière sans boules quiès on a même un son très bon, nous décidâmes de rester derrière tranquillement en matant l'écran géant, vraiment géant d'ailleurs et très agréables à regarder car l'image est très belle est le tout est très bien filmé et très bien monté, on a presque l'impression de regarder un DVD. Au final Sodom a mis le paquet et nous offert un show de qualité et long (1H45), avec pas mal de guests dont principalement des anciens membres et tous les classiques y sont passés, le must restant Sodomy And Lust qui a mis le feu !!!!

vidéo : le site pendant Sodom : filmé de pas loin de l'entrée : http://fr.youtube.com/watch?v=fpu1CI9A7fo





Set List Sodom :
News Songs:
01. Blood on your Lips
02. Wanted Dead
03. City of God
04. Bibles and Guns
"Historical" portion of the show (featuring guests):
05. Burst Command 'Til War
06. Obsessed by Cruelty
07. Christ Passion
08. Magic Dragon
09. Tarred and Feathered
10. The Crippler
11. Get What you Deserve
12. Abuse
13. Scum
14. Frozen Screams
15. Warlike Conspiracy
16. Genocide
17. Lords of Depravity
Closing classics:
18. Sodomy and Lust
19. Ausgebombt
20. The Saw is the Law
21. Outbreak of Evil
22. Bombenhagel


Ensuite il est tant de bouffer un morceau avant le show de Saxon

photo : de gauche à droite : Aurélie, Déhà, Thierry et moi


Le show de SAXON donc qui fut assez exceptionnel pour cause d'enregistrement de DVD, avec un son monstrueux (reconnu par Biff lui même) un light show impec', et surtout des zicos qui se donnent vraiment à fond malgré leur âge !!! il faut vraiment voir Biff sauter sur place en brandissant son pied de micro comme une altère, le bassiste déchaîné qui courrait et sautait partout, les gratteux vraiment très bons, des super solos garantis sans pains...
également à noter, la présence de guests dont Tobias Sammet d'Edguy pour un duo d'anthologie avec Biff (par contre j'ai oublié le nom de la chanson)




Malheureusement au Wacken il y a beaucoup à voir et Overkill jouent sur la Party Stage,il a fallu délaisser Saxon...

Après une traversée un peu boueuse (le seul endroit ou il y avait de la boue, au Wacken au moins il savent gérer les terrains humides et balancer de la paille et des copeaux de bois en quantités industrielles) nous arrivons donc sur la Party Stage pour les 3 dernières chansons de Hatesphere que je voulais voir également, visiblement le groupe est en forme et a toujours autant la patate sur scène...


En attendant Overkill nous faisons la connaissance de compatriotes français, venus par le bus Metallian il me semble, dommage on a pas fait de photos, par contre ensuite nous avons rencontré un couple allemand vraiment beaucoup déchiré et super sympa avec qui nous avons bien rigolé ! ci dessous la photo avec le mec, sa copine prenant la photo (d'ailleurs elle était tellement déchiré qu'elle a bien mis 5 min pour comprendre qu'il fallait rester appuyé sur le déclencheur pour prendre la photo), de gauche à droite, Nico coupé par la photo, Julie, moi même et l'allemand déchiré, et derrière un autre allemand qui s'était incrusté pour la photo :




Ensuite Overkill donc qui démarre avec 20 min de retard et qui nous offre l'un des meilleurs shows du Hellfest.. étant très peu connaisseur du groupe j'y suis allé juste par curiosité et sur les conseils très enthousiastes de Nico, et je dois dire que j'ai pris une grosse baffe également ce soir...
Les Texans étaient vraiment déchaînés (eux aussi enregistrant un DVD, décidément), musicalement impec, scéniquement génial ça bougeait très bien d'ailleurs dans la foule, et le chanteur communiquait beaucoup avec le public. Le son était très bien aussi, du milieu de la foule ça passait nickel sans boules quiès, aucune saturation excessive des amplis, un son de basse qui claquait bien dans la grande tradition Overkill, très dynamique.

Le show se termina sur un "We don't care what you say, fuck you" d'anthologie mais malheureusement raccourci par les ingé son de Wacken, car en effet il est minuit passé etl le jeudi soir le son doit pas trop perdurer pour préserver le sommeil des habitants de Wacken qui travaille le lendemain !

GoF
Disciple de guilde

Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 17/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  GoF le Lun 17 Sep - 17:51

En plein coeur du Wacken

Vendredi 3 Août

la journée débute avec un fameux petit déjeuner typiquement allemand en ville chez des locaux, histoire de stocker des forces pour affronter la rude journée qui s'annonce...



(admirez le fûts de bière direct sur la table à gauche, les allemands attaquent dès le petit dèj)

Puis il est temps d'aller faire du shopping au Metal Market, délaissant avec regrets au passage le set de SUIDAKRA qui joue sur la Black Stage à 11H, mais c'est ça aussi le Wacken, tellement à faire et à voir qu'au final on rate pas mal de concerts !

Sur le site on nous informe qu'il y a eu un début d'incendie devant la black stage à cause probablement d'un crétin qui a jeté sa clope dans la paille fraîche, mais après une rapide intervention des pompiers le tout est réglé.
Cet incident modifie quelques peu le programme, NAPALM DEATH jouant avant AMORPHIS et les horaires se retrouvant quelque peu décalées. Cependant au Wacken, quand le programme change, il y a de nombreuses annonces sur écran géant avec les nouveaux horaires et des annonces au micro des organisateurs, au moins ici on est informés de ce qu'il se passe !
Deplus le retard est rapidement rattrapé vu qu'il y a 15 min de rotations entre les scènes pour que le public aie le temps de se déplacer.

Nous visitons donc le market (enfin une parrtie, tellement c'est vaste), blindé de tout ce qui est possible et inimaginables des simples TS aux articles fetish en passant par les inévitables stands vikings remplis de cornes pour trinquer, de casques etc.

Vidéo : l'arrivée au Metal Market ainsi que quelques stands : http://fr.youtube.com/watch?v=HZlsogm9vZY

Le market en photos :





La superficie et le nombre d'exposants sont proprement hallucinants, il faudrait des heures et des heures pour tout voir si on s'arrêtait à chaque stand !

Nous rencontrons également d'autres français sur le market :
Ci dessous de gauche à droite un couple de français rencontré par hasard, ainsi que Constance et Clément :


et ci dessous avec Mimi, une strasbourgeoise fort sympathique venue en bus Metallian :



Après quelques achats nous purent monter sur la plate forme élévatrice du stand de cigarettes Prince et ainsi prendre quelques photos du site d'assez haut :

ci dessous le market vu du dessus


la party stage avec au loin le château d'eau au couleurs du Wacken


La Black Stage à droite et la True Metal Stage à gauche (ou jouait NAPALM DEATH, il était aux environ de 12H30 donc il n'y avait pas encore foule devant les scènes)


Une petite photo avec moi devant tout ça Cool (Merci à mimi pour cette photo)


Une vidéo de la montée en élévateur avec NAPALM DEATH (ou c'était peut être AMORPHIS[/b] à cette heure la ?) sur la True metal stage en fond sonore : http://fr.youtube.com/watch?v=N1J7Wsy_eBo

Ensuite nous pénétrons sur le site du Festival pour assister à la fin d'AMORPHIS et nous nous plaçons pour le set de THERION sur la True Metal Stage toujours.

THERION donc, pour la première fois que je les voyais en live car je n'ai jamais accroché sur disque, mais j'ai beaucoup apprécié leur show ! Ils nous ont présenté leur nouveau chanteur, un jeune qui joue de la gratte aussi sur certains morceaux ce qui porte le nombre de guitaristes à 3 !
A pars un passage ou deux ou l'une des chanteuse était un peu fausse c'était un très bon set, très varié, riche en émotions et en communication, du bon donc !





Après c'est POSSESSED qui a envahi la Black Stage avec leur Death assez primitif et un son brouillon, donc nous sommes allés voir ailleurs.

Je délaissais temporairement les concerts et partit au stand Meet & Greet pour essayer d'avoir une dédicace d'IMMORTAL...
Malheureusement (nous sommes arrivés pourtant avec 30 min d'avance sur l'horaire sur une dédicace qui durait 45 min) il y avait une queue incroyable et nous avons fait la queue 1H15 pour repartir bredouille, Abbath et Cie étant très proches du public, ils se levaient pour faire des photos avec tous les festivaliers avec des poses à Hurler de rire, et pareil pour Horh, Apollyon (et Demonaz apparement mais je ne l'ai pas aperçu) et donc nous n'avons pas pu y accéder. Cela faisait quand même plaisir de voir la clique sans corpse paint prendre plaisir avec leurs fans et sourire et tout. En tout cas un Abbath très dispo ça fait chaud au coeur, c'était pas comme les mecs de Dimmu quelques heures après...
Finalement j'ai bien fait de pas emmener mes vinyls...

ci dessous abbath avec un grand sourire en train de dédicacer un drapeau norvégien :


Horgh à droite, j'adore sa pose avec la fille Laughing Laughing


Encore Horgh qui sourit c'est énorme Laughing


Et à la fin de l'horaire de dédicace, Abbath qui monte sur la table et tape des poses bien trve ivol kitch et qui salue ses fans sous les acclamations de la foule :


Il faut croire que cet après midi la nous étions maso car nous avons enchaîné avec 2H de queue pour la dédicace de Dimmu, la par contre ça allait plus vite les mecs étant plutôt blazés et peu communicatifs, mais ils sont partis alors qu'il ne restait qu'une poignée de gens devant nous. La rage. Tant pis.

Ci-dessous Shagrath en train de dédicasser le fion d'un festivalier : (photo de mimi)


Heureusement que pour faire la queue, on avait de la bière :mrorange: :


TURBONEGRO passait d'ailleurs quand nous faisions la queue, nous avons pu écouter mais pas voir, dommage, ça avait l'air sympathique.

Par la suite il ne fallais pas rater l'enchaînement de a soirée : ENSLAVED / BLIND GUARDIAN / DIMMU BORGIR / ICED EARTH / SAMAEL

ENSLAVED qui jouaient sur la Party Stage donc, la scène de taille moyenne qui porte vraiment bien son nom car il y a moins de monde pour plus profiter de ce qui se passe sur scène mais suffisamment pour que ça soit épique dans le public, et pendant Enslaved ça l'était !
Bien que le soleil se couchait (donc pas trop de jeu de lumière scotchant comme au Hellfest) et que le groupe l'avait dans la tronche, le très bon jeu de scène, la set list parfaite (grosso modo celle du Hellfest en plus longue) et la bonne communication entre le groupe et le public ont rendu le moment magique avec moult headbanging et beaucoup d'ambiance ! Décidément ce groupe ne cesse de monter dans mon estime.




Ensuite direction la True Metal Stage pour BLIND GUARDIAN, et la ça commence à déjà vraiment être blindé de monde, mais la visibilité sur cette scène est excellente vu que le terrain est en pente (pas comme devant la Black stage ou parfois il y avait des trous). Le groupe est acclamé par la foule (les Allemands en sont fous) et offre un long show (1H30), personnellement je n'ai pas vraiment accroché car je ne connaissais pas et la plupart de leurs chansons sont axées sur des refrains ou le public chante. Mais techniquement c'était très valable et le son était bon, et surtout des dizaines de milliers de métalleux qui chantent en coeur dans le public, c'est impressionnant !





Un peu plus loin derrière je fût pris dans une grande bataille de foin bien apocalyptique ou ça volait dans tous les sens, jugez plutôt :

La bataille de foin, commencement : http://fr.youtube.com/watch?v=MB7nE24Qao0

la suite, le bordel : http://fr.youtube.com/watch?v=2XZ_NM42fTo

Ensuite DIMMU BORGIR sur la Black Stage, au début nous étions devant mais vu le taux de compression incroyable pour ce set (ça tassait de tous les côtés) nous avons du reculer.
Le groupe a fait monter la sauce avec une longue intro qui mettait bien dans l'ambiance, puis ils sont rentrés sur scène dans un immense nuage de fumée et ont ouvert sur "Progenies Of The Great Apocalypse" que j'ai bien mis 1 min à reconnaître car le son était brouillon au début.
En fait tout leur set a été crescendo, au début le son était pas top, on entendais pas du tout le clavier, ils bougeaient pas beaucoup et les lights étaient discrètes, puis petit à petit ils se sont décoincés, le son est devenu bon et ils ont fait péter les jets de flammes et les artifices.
Par contre dans la foule c'était vraiment compressé et donc nous avons rejoint la True Metal Stage à côté pour bien se placer pour le set de ICED EARTH et nous avons suivi le reste sur écran géant, ce qui était finalement assez chiant à la longue. Heureusement la set list n'était pas tournée sur e dernier album comme je le craignais (ouf) ce qui a fait que pas mal de classiques sont sortis et ont relevé le niveau. Un set pas mal mais sans plus en somme j'ai trouvé.

La seule photo "potable" que j'ai (il va être temps de changer d'APN)


Ensuite c'est ICED EARTH qui apparaît sur le True Metal Stage, pour 1H15 de bonheur. Ok Mathew Barlow restera à jamais LA voix d'ICED EARTH, et même si Tim "reaper" Owens bouge moins et est moins charismatique (et aussi moins chevelu Smile) que son prédécesseur, ses capacités vocales sont proprement hallucinantes de puissance et de justesse. De plus la discographie d'ICED EARTH étant remplie de bijoux, le groupe n'a qu'a piocher dans sa besace à tubes pour faire vibrer le public (qui aura quand même du temps à démarrer, Dimmu les ayant achevés, puis à 1H du mat la fatigue se fait ressentir).
La set list était donc très variée et regroupant à peu près toutes les époques, le groupe jouant également son nouveau single "The Thousand Strong" qui est un bijou d'efficacité, avec jets de flammes et tout le toutim. Le light show est d'ailleurs phénoménal, le meilleur de tous les groupes (jusqu'à la prestation d'IN FLAMMES le lendemain).
Tim annonce vers le milieu du set un morceau inédit jamais encore joué en live et qui paraîtra sur le prochain album (sorti prévue en septembre). C'est un mid tempo avec un refrain assez sympa mais qui m'a laissé sur la faim au final. Faudra voir ce que ça donne sur CD.
Pour finir le groupe joue en entier la trilogie de fin de "Something Wicked" et qui a été réenregistrée sur l'EP "Ouverture Of The Wicked", 3 morceaux fantastiques et chargées d'émotions et aux ambiances changeantes qui finiront de m'achever, avec moult lumières,, jets de flammes et feux d'artifices qui pètent de partout, le chanteur se tenant les bras en l'air et quand il les bougeait en rythme de grosses boules lumineuses était tirées de a scène pour exploser dans une gerbe de couleurs au dessus du public, hallucinant.
Le rappel sera comme à l'accoutumée la chanson éponyme "Iced Earth" qui finira de me mettre sur les rotules. Le meilleur concert de la journée !





vidéo : j'avais filmé un peu sur Ten Thousand Strong, mais bon avec mon appareil photo le son sature pas mal, mais ça donne une bonne idée du light show et encore la il n'y 'a pas de feux d'artifices partout

La claque ICED EARTH passée, il faut se résoudre à un choix : SAMAEL sur la Party Stage ou KAMPFAR sous la WET Stage ? Mon âme de blackeux me pousse à aller voir ces derniers, ayant eu peu de blasts dans la journée et puis un concert sous le chapiteau c'est l'occasion d'être en plus petit comités, plus près de la scène.

KAMPFAR a donc donné un show de 50 min bien chargé, le son n'était pas parfait, un son de groupe de black en salle, c'est à dire un gros son de batterie qui résonne et qui couvre pas mal les grattes et avec beaucoup de voix, mais ça fait plaisir d'avoir des bons blasts, surtout que le batteur n'est clairement pas un manche. Le chanteur s'est montré ultra charismatique et très efficace dans le chant, et tous les musiciens se sont adressés au public, y compris le batteur ! Le public qui était assez déchaîné d'ailleurs ça bougeait drôlement bien la dedans. Un bon concert au final.






En rentrant mes amis qui avait assistés à SAMAEL les couvrirent de louanges, les Suisses étant apparemment particulièrement en forme ce soir la.

Voila pour cette soirée riche en concerts et en émotions !

GoF
Disciple de guilde

Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 17/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  GoF le Lun 17 Sep - 17:52

Dernier jour à Wacken

Samedi 4 Août

Nous voici donc arrivé au dernier jour du festival, et pas des moindres, un gros programme nous attends, avec en pièce maîtresse le show tant attendu d'IMMORTAL, rien que ça !

Après une bonne grasse matinée et un arrêt au sympathique campement belge près du site,



Et en arrivant nous constatons que le public est déjà présent en nombre sous le soleil radieux :


puis c'est le show de MOONSPELL que nous voyons en premier, sur la Black Stage, et il faut dire que les portugais placent la barre plutôt haut !
Le chanteur est très classe dans sa veste rouge et leur espèce de black metal gothique rends fort bien en live.
Le groupe bénéficie d'ailleurs d'un son de grosse caisse énorme ce qui rends particulièrement bien dans leurs registre musical. L'enchaînement Opium / Vampiria a été un pur délice.
Encore un moment magique made in Wacken !





Ensuite nous passons directement sur la True Metal Stage pour assister d'assez près au show de SRATOVARIUS. Je ne connaissais le groupe que de nom et ce fût une bonne surprise, leur Heav Metal léger et aérien se mariant fort bien avec le super beau temps ensoleillé de ce samedi, il faut dire aussi que les musiciens sont assez exceptionnels ! Ils ont d'ailleurs présentés un nouveau titre qui passait bien aussi. Les dernières chansons furent jouissives, notement celle avec le passage en gratte sèche.





Ensuite c'est DIR EN GREY qui passe sur la Black Stage, je reste regarde les premières chansons, les japonais sont incroyablement énergiques, notement le chanteur qui saute et cours partout, limite pire que Barney de Napalm Death ! Par contre musicalement c'est assez spécial, difficile à décrire, c'est brutal et on sent bien le côté japonnais mais j'accroche pas trop.

De toutesfaçons il est l'heure d'aller voir SECRETS OF THE MOON sous la WET Stage et le moins que l'ont puisse dire c'est qu'ils ont mis le feu au chapiteau ! Encore une claque dans la tête ! Il faut dire que le black metal assez spécial (aux relans progs) et racé des allemands rends particulièrement bien en live, que le public Allemand les soutient à 100%, que leur son était très puissant et que l'attitude scénique des musiciens est excellente ; hormis le guitariste de gauche aux cheveux courts qui restait concentré sur son manche en jettant qqs regards au public de temps en temps, les autres étaient vraiment à fond et ça faisait plaisir à voir. Le batteur en particulier est un headbanger fou !






C'est d'ailleurs pendant ce set que je fit la connaissance de 2 français, 2 sympathiques Auvergnats:



En sortant sur la WET Stage c'est RAGE qui joue sur la True Metal Stage, pour un show de 1H45 ! Il faut dire que le groupe de Heavy Allemand joue sont Heavy carrément accompagné d'un petit orchestre symphonique ! Le tout rend plutôt bien mais lasse à la longue, j'ai regardé la majeure partie sur l'écran géant, affalé dans le foin près de la Black Stage. Et franchement on est vachement bien la dedans !



Après un rapide aller retour au camping, nous prenons place pour DESTRUCTION, encore un show spécial avec guests pour l'enregistrement d'un DVD ! Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont mis le paquet !
Le show démarre assez conventionnellement mais déjà puissamment , le thrash des allemands étant très entraînant ! par la suite plusieurs chanteurs guests dont je n'ai pas retenus les noms sont venus, et ensuite c'est carrément avec 3 batteurs sur 3 batteries côte à côte que le show s'est poursuivi ! tout simplement énorme !!!
Le set était en plus agrémenté de pyrotechnie en veut tu en voila et de moult explosions de partout ! Sur la fin il y avait carrément foule sur scène, avec les 3 batteurs, les chanteurs, et des pompom girls dénudés de chaque coin de la scène ! et aussi un gros lard en blouse de boucher ensanglantée qui se baladait ou mettant de grands coups de hachoirs dans le vide !
Un super bon moment encore, ça va donner ce DVD ! Le chanteur a aussi beaucoup communiqué, qu'il était ravi d'être ici a Wacken pour le meilleur festival Heavy Metal au monde etc. Un grand show, tout simplement.



Avec les 3 batteurs :



Ensuite c'est TYPE O NEGATIVE qui passe sur la True Metal Stage pendant que je profite pour me faire une bonne place devant la black stage pour Immortal. Le chanteur de Type O a l'air complètement déchiré, il fait n'importe quoi, emprunte une caméra pour filmer la foule sous les yeux d'un technicien affolé pour son motos, se verse du vin sur la tête , balance du vin un peu partout d'ailleurs, à la fin du set il a même arraché les cordes de sa basse avec ses vieilles dents pourries ! le clavier avait l'air complètement à l'ouest aussi, enfin c'était super space !

A la fin de Type O, la Black Stage où on attends fébrilement Immortal est envahi par une foule de civils, et c'est en fait la remise des diplômes et le remerciements pour les pompiers et la police, ainsi qu'un speech de l'organisateur (en allemand Mad ) qui apparemment s'est excusé pur les problèmes logistiques du camping de cette année. Ils nous ont aussi diffusé un film sur écran géant pour montrer le montages des scènes sous les pluies diluviennes d'avant fest, et effectivement c'était bien détrempé.

Sur ce l'intro épique d'IMMORTAL déboule enfin, sous les hurlements frénétiques du public qui, à l'instar de Dimmu Borgir la veille, est complètement compressé. Personnellement attendant devant depuis 1H30 je suis placé au 3è rang, mais apparemment le pire c'est derrière, le public est vraiment venu en masse pour voir le retour de la légende.
A la fin de l'intro le groupe fait son entrée sur" The Sun No Longer Rises" et tout de suite dans la fosse cela devient le chaos : ça tire, ça pousse, ça hurle, les slammeurs s'abattent sur nos crânes, j'avais déjà fait des concerts agités mais à ce stade la, c'est dément, on dirait vraiment que les 75 000 personnes derrière moi essayent de passer devant, la foule est en transe à chaque passage d'Abbath, qui lui même semble impressionné par l'accueil... Je suis placé devant à gauche, près de 2 Norvégiens hystériques qui brandissent leurs drapeaux de la Norvège à tout bout de champ.

Le son est très frontal, avec la batterie de Horgh mise en avant pour mon plus grand plaisir, toutefois la gratte, basse et chant demeurent bien équilibrées. La set list est la même que celle du Hellfest, c'est à dire très équilibrée entre la première et la deuxième époque (seul Blizzard Beasts n'est pas représenté). Dans la fosse un ballon de foot géant n'arrête pas de voler et nous fait franchement chier, jusqu'à ce qu'un blackeux y mette un bon coup de bracelet à pointes et nous en débarrasse (merci à lui).
L'agitation dans la fosse a été encore plus incroyable sur One By One, il fallait lutter contre les barbares germains et scandinaves de 2 fois mon poids qui essayait de passer devant, c'était continuellement perde un ou 2 rangs puis se faufiler et bourrer pour les regagner, "Let's The Battle Started" lance Abbath... tu m'étonnes...
A pars ça toujours les grands moments sur des chansons comme "Tyrants", la majestueuse "At The Heart Of Winter" et son intro à pleurer avec des super feux d'artifices de partout, une pluie d'étincelles qui tombait du toit c'était magnifique, les plus directes "Unsilents Storms In The North Abyss" ou encore "Battle In The North". Toujours pas de "Damned In Black" et de "Call Of The Wintermoon", dommage mais bon. Abbath a également fait son traditionnel crachat de feu sur "Unholy Forces Of Evil" et niveau de jeu de scène, c'est la confirmation : Abbath cru 2007 est vraiment un clown ! poses "trve ivol qui va manger tes gosses" à hurler de rire, pas chassés étonnement drôle, danses étranges avec des coups de pieds en l'air, accroupis avec les dents qui claquent... tout simplement énorme.
LE Meilleur concert de ce Wacken, c'était prévisible mais pas à ce point !
Le groupe finit sur la légendaire "Blashyrkh Mighty revendark", avec des vrais jets de flammes, qui a été la plus agitée devant, j'ai même été mordu ! Abbath délire avec sa gratte comme un clown encore, finit la chanson, puis le groupe s'en va, sans saluer, ce qui leur a valu de se faire siffler par la fosse ! sacré Abbath !
Vivement le prochain album et la tournée !



(désolé pour la qualité mais ça bougeait beaucoup !)




Set List :

- The Sun no longer rises
- Withstand the Fall of Time
- Sons of Northern Darkness
- Tyrants
- One By one
- Wrath from Above
- At the heart of Winter
- Unholy Forces of Evil
- Unsilent Storms in the North Abyss
- Battles in the North
- Blashyrk (Mighty Ravendark)

Par la suite le temps de s'extirper de la fosse, avec le dos en vrac et des griffures et hématomes sur les bras, puis direction la True Metal Stage pour IN FLAMMES. La encore le public est présent en quantité incroyable, il nous faut presque 15 min pour passer du côté gauche de la black stage au côté droit de la true metal stage !
Nous nous calons un peu en retrait mais d'un endroit ou la visibilité est excellente, et la encore le show fût impressionnant. Bien que je ne sois pas fan du groupe, il faut reconnaître que leur prestation a été énorme, avec un frontman très en forme qui ne cesse de blaguer et de vanner certains dans le public ( ou de faire de la pub pour Nuclear Blast).
Le public est très réactif, il fallait voir 75 000 personnes sauter sur place pour "Only For The Week" ou tendre leurs briquets allumés en l'air pour "Come Clarity", magique.
Le groupe a également bénéficié des plus gros effets du fest, que ce soit pour le light show, pour les jets de flammes qui sortaient de partout, et il y eu même un feu d'artifice tiré dans le ciel pendant le finish, "My Sweet Shadows"... Un grand moment encore !

Pour finir c'est allongés tranquillement dans le foin près de l'entrée que nous savourons le show de Cannibal Corpse, assez similaire à celui donné au Hellfest mais plus long et avec plus d'effets, Corpsegrinder est toujours autant un grand malade du Headbanging et les autres se donnent toujours autant à fond, c'est cannibal corpse quoi !

Au loin on entends Subway To Sally alors que nous rentrions au camping, ça avait l'air sympa aussi, et sur la WET Stage il devait y avoir 1349 et Vital Remains, mais bon il est 2H du mat après 3jours de fest c'est bon il est temps de profiter de la dernière soirée... voila pour cette dernière journée au Wacken !

GoF
Disciple de guilde

Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 17/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  GoF le Lun 17 Sep - 17:53

Epilogue & Conclusion

Avant de partir, le Dimanche Après midi, nous constatons l'étendu des dégâts sur les terrains de camping :







Sur le voyage du retour nous avons croisé énormément de festivaliers, notement nos amis belges trouvés par hasard sur une aire d'autoroute allemande près de Cologne :




Et d'ailleurs sur une aire d'autoroute française nous avons rencontré des festivaliers Bretons qui rentraient à Brest, pour un périple de 1500 bornes aller, quel courage !



En conclusion je dirais que le Wacken 2007 est le meilleur festival que j'ai fait pour l'instant, l'ambiance générale y est vraiment excellente, l'organisation est très carrée (si on excepte nos problèmes de camping en début de fest m'enfin bon) et les groupes nous ont offert des prestations bluffantes, des grosses surprises en général venant de groupes que je ne m'y attendais pas (Overkill, Destruction, Therion etc).


Mes meilleurs concerts ont été Immortal bien sûr, puis Iced Earth, Overkill, Enslaved, Moonspell, Secrets Of The Moon, In Flammes, Destruction, Therion, Sodom, Stratovarius... la liste est longue... que des grands moments...


Je tiens à remercier particulièrement Clément et Rémi sans qui je n'aurai pas pu faire ce festival, un gros big up à Constance, Nico, Julie, Déhà, Thierry et Aurélie, ainsi que toute la clique belge qui étaient super sympa, Mimi avec qui j'ai bien trippé le vendredi, tous les francophones rencontrés sur le site en général et tous les les allemands avec qui ont a bien rigolé !

Pour finir voici quelques photos insolites :
















SEE YOU AT WACKEN 2008, RAIN OR SHINE, KEEP THE SPIRIT ALIVE !

GoF
Disciple de guilde

Nombre de messages : 58
Age : 31
Localisation : Loiret (45)
Date d'inscription : 17/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  Beer-seeker le Mer 19 Sep - 22:42

décidemment le mec de la paille je l'adore

Beer-seeker
Sombre Sorcier

Nombre de messages : 671
Age : 28
Localisation : Västerås Suède
Date d'inscription : 29/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://www.clubscandinave.1s.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  Bichon le Mer 19 Sep - 23:37

Berseker a écrit:décidemment le mec de la paille je l'adore

autant pour moi Laughing

Merci Gof pour le récit j'ai adoré thumleft

Bichon
Sombre Sorcier

Nombre de messages : 315
Age : 26
Localisation : Marly Le Roi (78)
Date d'inscription : 24/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/black__storm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18è Wacken Open Air - Wacken, 2,3 et 4 Août 2007 (DE)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum