Uncommonmen From Mars à la Maroquinerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Uncommonmen From Mars à la Maroquinerie

Message  The Grave Digger le Jeu 19 Avr - 10:44

Immersion dans l’univers punk @ La Maroquinerie, le 7 avril 2007


Depuis mon arrivée à la capitale, je découvre les salles de concerts au fur et à mesure. Ce soir c’est au tour de la Maroquinerie située à l’Est parisien dans le 20 ard où se produit 4 groupes dont les « rois » du punk français du moment : Le Punk a pour particularité de rassembler quelques « punk de 40 ans » mais surtout de nombreux ados. La moyenne d’âge ne dépasse pas ce soir les 18 ans.
Fait Divers à l’honneur et la lourde tâche d’ouvrir la soirée. Leur punk/rock fait mouche de suite et la foule de teenagers déjà en délire accueille à coup de pogos les jeunes parisiens. Chose normale vu les 20 à 25 mins d’un set énergique et efficace donné en pâture. La technique est bonne, le trio joue vite et se démène sur scène. Seul bémol, leur faculté d’enchaîner leur set list est encore limitée : il y a trop de parlotte entre les morceaux, chose récurrente ce soir.
Pink 69 entre en scène sous le coup de 20h15, La Maroquinerie est blindée, environs 250 personnes. Les provinciaux mayennais (ils aiment bien le répéter) officient plus dans le registre du punk/death, changement radical de style comparé à Fait Divers. Le public est complètement déchaîné, pogos, slam, lancée de chaussure,.. Tout y passe, même des vertes et des pas mûres : la fosse est interdite d’accès aux photographes ce soir.
Retour aux sonorités plus rock’n’roll avec The Marxmallows. Il y a là aussi beaucoup de parlotte entre les titres, ce qui casse bien entendu le rythme. De plus le quatuor est beaucoup moins énergique mais pas moins efficace que les groupes les précédant. Le niveau technique est de haute volée. Bonne prestation d’une vingtaine de minutes.
22H00, les Unco comme ils sont ainsi appelés entrent en scène dans un nuage de fumée bleuâtre. Tout juste rentrés d’Allemagne, ils sont survoltés devant un parterre de jeunes fans qui ne le sont pas moins. Le groupe est heureux d’être là et le fait savoir en n’hésitant pas à blaguer entre 2 morceaux (encore et encore cette dépense d’énergie entre les titres), les vannes sont du style : « j’ai vu une grenouille slamer » en faisant
référence à une ado un peu boulotte, ou à des gens du premier rang : « Arrête de pogoter et va te laver, … tu pues, je le sens d’ici ! ». Votre serviteur pourtant
en retrait a même eu droit à sa petite vanne de derrière les fagots : « Ca va ?, on dirait que tu te fais chier et que tu attends la fin du concert pour pouvoir te
casser au vu de la tronche que tu tires !! ». Blague acceptée, mais moyennement comprise. Musicalement et techniquement, les Unco sont au point, le concert fut excellent, tout en bonne humeur et en plaisir. Le groupe est comme le dirait un fan « putain ils assurent grave ». Uncomonmen from Mars était le groupe attendu de la soirée et ils n’ont pas déçu. Leur frontman est même revenu à poil sur le titre joué en rappel.
Bref, une bonne petite soirée dans l’univers punk, soirée qui me permet d’affirmer que, non le punk n’est pas mort, même si ce style n’a pas de grosse locomotive actuellement comme l’était les Sex Pistols en leur temps. Regret : le timing de la tête d’affiche : 1h, c’est peu, on en redemande !!

_________________


The Grave Digger
Gardien de guilde

Nombre de messages : 1761
Age : 32
Localisation : Ivry Sur Seine (94)
Date d'inscription : 12/05/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum