EVERGREY - Glorious Collision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EVERGREY - Glorious Collision

Message  Yroenn le Jeu 20 Jan - 17:24

EVERGREY - Glorious Collision
Sorti le 28 Février 2011 chez SPV/Steamhammer

Site Officiel: www.evergrey.net
Myspace: www.myspace.com/officialevergrey

- Note: 12/20

- Line-up:
* Tom S.Englund - Chant, Guitare
* Rikard Zander - Claviers
* Marcus Jidell - Guitare
* Johan Niemann - Basse
* Hannes Van Dahl - Batterie

- Track listing:
01. Leave It Behind Us
02. You
03. Wrong
04. Frozen
05. Restoring The Loss
06. To Fit The Mold
07. Out Of Reach
08. The Phantom Letters
09. The Disease...
10. It Comes From Within
11. Free
12. I'm Drowning Alone
13. ...And The Distance

      Comme l'avait annoncé le leader Tom S.Englund après la sortie de Torn, leur dernier opus en date, le groupe de heavy prog suédois Evergrey a traversé un moment très difficile pour un groupe: trois de ses membres ont décidé de quitter l'aventure (à noter que le nouveau bassiste n'est autre que Johan Niemann, récemment parti de Therion, et que le guitariste Marcus Jidell joue aussi avec Royal Hunt). Et même si tout s'est fait dans de bonnes conditions relationnelles, ça reste une épreuve très handicapante. Ainsi, Tom et son clavieriste Rikard Zander sont les seuls rescapés de la formation, et ont dû terminer la composition de ce nouvel opus à deux. La situation a certainement orienté la couleur de Glorious Collision (titre évocateur?) qui a une teinte très sombre et très mélancolique dans son ensemble.


      Le chant de Tom n'a jamais été aussi plaintif, mais garde toute sa qualité. Après tout, c'est un des éléments majeurs de la "signature Evergrey", ce timbre rauque chaleureux et rempli d'émotion. La production est également toujours aussi bonne, et le son se rapproche de celui de Monday Morning Apocalypse par son côté rock très prononcé. En fait, l'atmosphère de cet album se situe entre celui-ci et le très controversé The Inner circle, beaucoup plus sombre et symphonique. Les compositions que nous entendons reflètent un désir de revenir à l'essentiel, plus de simplicité et moins de plans progressifs (ce qui est dommage).

      Le problème de cet album est là selon moi. Les titres mi-tempo ou carrément lents sont très nombreux, et les mélodies pas assez variées pour permettre à ce disque de décoller vraiment. On attend quelques surprises à chaque piste, mais finalement il s'écoule comme une rivière en ligne droite et avec peu de courant, dont on connait la source et la finalité. L'intro de "Leave It Behind Us" nous posait pourtant une question: est-ce que le combo va prendre un contre-pied en partant à toute vitesse (comme le font souvent les groupes de death), ou au contraire va-t-il rester sur la même lancée? Ils ont choisi la 2ème solution sans dévier de ce choix. Bien sûr, quelques morceaux plus vifs sont tout de même présents comme "Frozen" ou "It Comes From Within", mais ce sont les ballades ("To Fit The Mold", "The Phantom Letters", "Free"...) qui rythment cet opus.


      Je n'ai rien contre les ambiances posées bien sûr, mais j'avoue que lorsque j'écoute un album d'Evergrey, je m'attend à du rythme, à des changements surprenants (le propre du progressif), et à des ruptures plus soft. Ici, presque tout est trop soft et on s'ennuierait presque si la voix de Tom n'était pas si envoûtante. Mais ils ont souhaité faire un album plus rock, ils y sont parvenus, alors respectons ce choix même si nous le regrettons un peu. En revanche, en vue des conditions dans lesquelles cet opus a été composé, on peut applaudir le duo survivant d'être parvenu à ce résultat convaincant malgré tout.

Yroenn
Porte-Etendard

Nombre de messages : 1568
Age : 34
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 12/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum