STONE SOUR - Audio Secrecy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

STONE SOUR - Audio Secrecy

Message  Yroenn le Dim 26 Sep - 19:25

STONE SOUR - Audio Secrecy
Sorti le 9 Août 2010 chez Roadrunner Records

Site Officiel: www.stonesour.com
Myspace: www.myspace.com/stonesour

- Note: 15/20

- Line-up:
# Corey Taylor : chant
# James Root : guitare
# Josh Rand : guitare
# Shawn Economaki : basse
# Roy Mayorga : batterie

- Track listing:
01. Audio Secrecy
02. Mission Statement
03. Digital (Did You Tell)
04. Say You’ll Haunt Me
05. Dying
06. Let's Be Honest
07. Unfinished
08. Hesitate
09. Nylon 6/6
10. Miracles
11. Pieces
12. The Bitter End
13. Imperfect
14. Threadbare
15. Hate Not Gone (Bonustrack)
16. Anna (Bonustrack)
17. Home Again (Bonustrack)

      S'il y a bien deux membres qui ont admirablement réussi à sortir du carcan Slipknot, ce sont bien Corey Taylor (#Cool et James Root (#4)! Même si leurs masques entretenaient un mystère lucratif pour leur label, le fait de les enlever ne les a pas du tout desservi. En fait, Stone Sour existe depuis bien plus longtemps que l'hydre à neuf têtes qui a fait connaitre deux de ses musiciens. Dés 1992, Corey avait déjà posé les fondations du combo dans l'Iowa, sa ville natale, avec le batteur Joel Ekman. Mais le manque de reconnaissance les fera se tourner vers Slipknot en 1997, jeune formation rageuse et pleine d'avenir. Ce n'est que 5 ans plus tard, grâce à leur réussite médiatique, que Corey et James retournent vers leurs premiers amours: le rock.

      Mais pas un rock popisant comme on peut en entendre à la radio. Un rock énervé et très lourd, proche du néo métal, avec quelques teintes populaires cependant, les rapprochant légèrement de groupes comme Creed ou Nickelback à la notoriété qu'on leur connait. L'album éponyme de 2002 (et surtout le single "Bother" enregistré pour la BO de DareDevil) sera un premier pas convaincant et réussi dans le milieu rock, et le suivant Come What(ever) May confirmera la tendance 4 ans plus tard.


      Six années s'écoulent, Slipknot n'ayant plus de secrets pour ses fans s'essoufflent dans une musique de plus en plus formatée, c'est le moment que choisit Stone Sour pour revenir avec cet album éclatant et prometteur. L'intro au piano au nom de l'album assombrit immédiatement l'atmosphère là où le précédent l'allégeait un peu trop. "Mission Statement" montre toute la puissance de cet opus avec un refrain accrocheur et direct. "Digital" appuie surtout sur la lourdeur de la rythmique (à écouter avec beaucoup de basses!) avant que "Say You’ll Haunt Me" ne prenne le contrepied pour un morceau plus calme et dépouillé. La vraie ballade "Dying" intervient alors, semi-acoustique, pour montrer le talent de Corey en chant clair. Une ballade classique mais agréable pour calmer les ardeurs avant "Let's Be Honest". On remarque déjà que le chant saturé n'apparait plus que ponctuellement, comme sur le pont de ce titre, ce qui n'est pas un mal. On retourne dans les graves avec "Unfinished", aussi efficace que le reste de la tracklist. Difficile en fait de trouver un mauvais morceau sur ce disque. Une autre ballade, plus acoustique, fait son apparition avec "Hesitate", pour accentuer la facette mélodique du combo US. Et encore une fois, la tension revient par "Nylon 6/6" et une rythmique diabolique, presque progressive. Il semblerait que la seconde partie du disque soit axé sur le mélodique avec une autre ballade, "Miracles". Même "Pieces" maintient la tendance, mais "The Bitter End" l'inverse à nouveau pour le titre le plus agressif du lot. Hop, nouveau contrepied avec un morceau 100% acoustique: "Imperfect". On finira sur une note toujours aussi légère avec "Threadbare", bien choisit pour clôturer un album tout en nuance.


      Au début de leur carrière, on ne pouvait s'empêcher de faire le lien entre le monstre du néo métal et ce groupe de rock musclé. A présent c'est devenu impossible, à moins de beaucoup de mauvaise foi! Stone Sour s'est complètement détaché de son frère siamois, celui qui lui a permis de se lancer, et est même parvenu à le dépasser! Ensuite, c'est principalement une question de goût comme toujours, mais je pense objectivement qu'à l'heure actuelle Stone Sour a bien plus à proposer que l'autre formation de son chanteur et de son guitariste.

Yroenn
Porte-Etendard

Nombre de messages : 1568
Age : 34
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 12/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum