AVANTASIA - Angel Of Babylon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AVANTASIA - Angel Of Babylon

Message  Yroenn le Ven 16 Avr - 4:36

AVANTASIA - Angel Of Babylon
Sortie le 3 Avril 2010 chez Nuclear Blast

Site Officiel: www.tobiassammet.com
Myspace: www.myspace.com/tobiassammet

Note: 15/20

Line-up:
* Chant Lead :
Tobias Sammet (EDGUY)
Michael Kiske (HELLOWEEN)
Jorn Lande (MASTERPLAN, ARK, MILLENIUM)
Bob Catley (MAGNUM)
Russell Allen (SYMPHONY X)
André Matos (ANGRA, SHAAMAN, VIPER)
Cloudy Yang
Jon Oliva (JON OLIVA'S PAIN, TRANS- SIBERIAN ORCHESTRA, SAVATAGE)
Oliver Hartmann (AT VANCE, HARTMANN)

* Guitares :
Sascha Paeth (LUCA TURILLI, AINA)
Bruce Kulick (KISS, GRAND FUNK RAILROAD)
Oliver Hartmann (AT VANCE, HARTMANN)
Henjo Richter (GAMMARAY)
* Claviers :
Tobias Sammet (EDGUY)
Miro Rodenberg (LUCA TURILLI, AINA)
Jens Johansson (STRATOVARIUS, DIO, YNGWIE MALMSTEEN)
Simon Oberender (orgue)
* Batterie :
Eric Singer (KISS, ALICE COOPER)
Alex Holzwarth (RHAPSODY, SIEGES EVEN)
Felix Bohnke (EDGUY)

Tracklist
:
01. Stargazers
02. Angel Of Babylon
03. Your Love Is Evil
04. Death Is Just A Feeling
05. Rat Race
06. Down In The Dark
07. Blowing Out The Flame
08. Symphony Of Life
09. Alone I Remember
10. Promised Land 2
11. Journey To Arcadia

Nous voici donc à la conclusion de "The Wicked Trilogy" d'Avantasia, entamée avec [url=http://la-guilde-du-metal.forumactif.com/../chroniques/c_avantasia_the-scarecrow.html]The Scarecrow
et développée sur The Wicked Symphony. Ayant déjà présenté le projet sur les chroniques des albums précités, nous allons tout de suite parler de ce dernier chapitre.

Les mêmes protagonistes qui avaient lancés la machine sur le précédent opus tiennent encore leur rôle sur "Stargazers", encore une fois morceau phare avec ses 9'33. Kiske vient les soutenir de sa voix claire, et Oliver Hartmann aura les honneurs du refrain pour annoncer son retour. Ce premier titre se partage entre speed et lourdeur comme pour résumer le chapitre passé. On repart en vitesse avec le titre éponyme et à nouveau Jorn, qui semble être un personnage principale de l'histoire développée dans le concept. Personnellement je me lasse un peu de l'entendre sur presque tous les morceaux alors que d'autres voix tout aussi respectables (voire plus) se font trop rares. Pour la peine, Toby se taille la part du lion sur "Your Love Is Evil", avant l'intervention macabre de Jon Oliva sur ce titre impressionnant "Death Is Just A Feeling", très loin de ce que compose ordinairement Sammet! Horrifique à souhait, Jon est comme un poisson dans l'eau avec sa voix éraillée et brute. Le morceau le plus intéressant de cette trilogie, avec son jumeau "The Toy Master" présent sur The Scarecrow chanté par Alice Cooper. Nouvelle accélération avec "Rat Race", très hard mélodique, et encore Jorn au chant. Il est aussi la voix de "Down In The Dark". Grande histoire d'amour entre lui et Toby!
"Blowing Out The Flame" fait résonner la guitare acoustique pour une séquence émotion signée Tobias et permet de prendre une pause dans l'élan électrique avant la reprise. "Symphony Of Life" joue aussi dans la cours électro, et donne enfin l'occasion à une femme (en la personne de Cloudy Yang) de faire entendre sa voix! Aucune femme n'était intervenue en lead dans Avantasia depuis Sharon Den Adel sur les Metal Opera pt.I & II! Pourquoi? Grande question! Elle apporte la fraicheur qui manque souvent dans ce monde machiste. La musique est de plus très marginale au reste de l'album. "Alone I Remember" propose un heavy stoner très adapté aux voix de Toby et surtout de Jorn. "Promised Land 2" (qui fait suite au morceau présent sur The Scarecrow) est quasiment identique à son grand frère dans la structure, les mélodies, et les voix. Le refrain, lui, est exactement le même! Conclusion finale, "Journey To Arcadia" se fait acoustique dans une ambiance intimiste comme un "Au Revoir". Qui de mieux que Bob Catley pour ce genre d'exercice, ainsi que Russell qui apporte un peu d'énergie au cœur du morceau.

Beaucoup d'invités instrumentistes, notamment guitaristes et batteurs, participent aussi à ce projet. Mais le fait est que leur jeu est "camouflé" dans les compositions propres à Tobias. Parfois un solo, comme celui de Bruce Kulick sur "Rat Race", mais pas grand chose de plus pour aider à la distinction. Il vous suffit de jeter un œil au line-up pour constater l'étendue du réseau de Mr.Sammet.

Dans une écoute séparée, ma préférence va à ce dernier opus dans son ensemble. Il propose plus de nouveautés, et quelques prises de risque dans la composition. Mais ces deux derniers disques restent tout de même très proches l'un de l'autre, ce qui est assez évident vu qu'ils ont été composés dans la même période. Séparer les invités de marque pour équilibrer les atmosphères est aussi une bonne idée.
En somme, Tobias Sammet est encore parvenu à proposer un concept très complet et très développé de ce projet qui lui tient vraiment à cœur. On peut facilement séparer la première histoire "The Metal Opera" et "The Wicked Trilogy", et dans la même mesure relier les deux premiers albums et les trois derniers. C'est à ça qu'on reconnait un scénario et une mise en scène bien ficelés du début à la fin!

Yroenn
Porte-Etendard

Nombre de messages : 1568
Age : 34
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 12/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum