BERRI TXARRAK - Payola

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BERRI TXARRAK - Payola

Message  Yroenn le Dim 7 Mar - 21:56

BERRI TXARRAK - Payola
Sortie le 23 Septembre 2009 chez Roadrunner Records

Site Officiel: www.berritxarrak.net
Myspace: www.myspace.com/berritxarrak

- Note: 13/20

- Line-up:
* Gorka Urbizu (guitares & chant)
* Aitor Goikoetxea (batterie)
* David Gonzalez (basse)

- Tracklist:
01. Folklore
02. Gure dekadentziaren onenean
03. Maravillas
04. Dortoken mendean
05. Achtung!!!
06. Payola
07. Paperezkoa
08. Etorkizuneko aurrekari guztiak
09. Hasi eta bukatu
10. Arren, Darwish
11. Jainko ateoa

Fut une époque où le punk n'était pas immanquablement destiné aux
teenagers influençables en pleine pseudo-rébellion contre le système
scolaire, dans le genre Blink-182! Le punk était, au même titre
que le hard rock, un descendant direct du rock'n'roll. Un son réservé
aux vrais musicofiles à la recherche de sensations fortes. Au même
titre que le hard rock, il nous vient directement du Royaumes-Unis mais
a eu le temps de voyager depuis les années 70! Et de s'imprégner de
différents styles musicales plus récents. C'est aux Pays Basques qu'on
retrouve son essence sur Payola, balancé par Berri Txarrak!
Le seul mot "Folklore" résume bien l'esprit véhiculé par le trio,
puisque les Basques sont réputés pour leur indépendantisme chevronné et
l'amour de leur culture. C'est d'ailleurs une des raisons pour
lesquelles tous les textes sont intégralement dans leur langue natale.
Comme souvent dans le punk, les textes sont très engagés et pointent du
doigts les problèmes politiques et sociétaires.
Musicalement, c'est musclé et radical, aussi très influencé par
le hard rock apparu quelques années plus tard. C'est assez flagrant sur
"Dortoken mendean", beaucoup plus lourd. "Etorkizuneko aurrekari
guztiak" quant à lui est plus proche du rock brut, mélodique et
découpé. "Jainko ateoa" rappelle Rage against the Machine,
dont les membres du groupe sont certainement fans! Mais dans l'ensemble
ça reste du punk brut, où des morceaux rapides aux alentours de 3
minutes se succèdent dans un rythme inchangé.
La réputation de Berri Txarrak,
forgée le long de leurs 15 ans d'expérience, s'est sûrement bâtie à
renforts d'intégrité musicale et de pogos monstrueux en concerts, comme
on devait en voir il y a 40 ans dans les sous-sols réaménagés en salle
de concert clandestine pour l'occasion. C'est cet esprit de révolte et
d'engagement que le groupe tente de garder intact dans ses
compositions, et force est de constater qu'ils y parviennent bien.

Yroenn
Porte-Etendard

Nombre de messages : 1568
Age : 34
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 12/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum