UDO - Dominator

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

UDO - Dominator

Message  Yroenn le Sam 14 Nov - 0:53

UDO - Dominator
Sortie le 21 Août 2009 chez AFM

Site Officiel : www.udo-online.de
Myspace : www.myspace.com/udoonline



- Note: 12/20

- Line-Up:
* Udo Dirkschneider - Chant
* Igor Gianola - Guitare
* Stefan Kaufmann - Guitare
* Fitty Wienhold - Basse
* Francesco Jovino - Batterie

- Track-Listing:
01. The Bogeyman
02. Dominator
03. Black And White
04. Infected
05. Heavy Metal Heaven
06. Doom Ride
07. Stillness Of Time
08. Devil´s Rendez-vous
09. Pleasure In The Darkroom
10. Speed Demon
11. Whispers In The Dark

Udo Dirkschneider et Stephan Kaufmann réunis ? Vous en rêviez ?
Et bien les voilà enfin ensemble mais pas dans le mythique groupe
germanique Accept mais dans U.D.O., le combo du frontman Udo Dirkschneider. Si la re-reformation d'Accept aura lieu sans ce dernier, il ne raccroche pourtant pas le micro, bien au contraire. Dominator est le dernier album de sa brillante et longue carrière solo débutée en 1988.
Fini les programmes TV US des 50's, cet album continue dans le même style que son prédécesseur Mastercutor mais n'explore pas les mêmes thèmes. Pour les connaisseurs d'U.D.O.
aucune surprise, notons le très bon "The Bogeyman" suivi par
l'accrocheur "Dominator", l'excellent "Black And White" et le
surprenant mais très captivant "Infected"... Le reste de l'album
n'apporte rien de plus... Du côté des instruments, la basse de Fitty
Wienhold vrombit de bout en bout mais joue presque la même rythmique
que les guitares qui, elles, jouent ensemble, les soli sont trop peu
nombreux. Du carré, du costaud, mais du plaisir sans surprise... Mise à
part les titres décalés que sont "Infected" et "Devil´s Rendez-vous."
En effet, heureusement que beaucoup de composition contiennent de
nombreuses et réussies intros, car au niveau du rythme les musiciens ne
passent pas la seconde. Si vous n'aimez pas les mid tempo, passez votre
chemin... Par contre, Udo Dirkschneider par son chant si
caractéristique est plus que motivé et pour le fan du personnage que je
suis, c'est tant mieux, il relève un peu le tout.
Depuis 1988, U.D.O. nous livre régulièrement des albums de qualité, Dominator
en fait parti mais le style utilisé depuis par le combo commence à
s'essouffler. Certes Stephan Kaufmann est présent, malheureusement,
aucune composition ne lui permet de s'exprimer pleinement. Ici le boss
c'est Udo Dirkschneider et pas question de jouer plus vite et
différemment de ce que le patron a écrit ! Dommage, plus de diversité
n'aurait pas fait de mal à cet album.
Par Clément

Yroenn
Porte-Etendard

Nombre de messages : 1568
Age : 34
Localisation : Vannes
Date d'inscription : 12/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur http://la-guilde-du-metal.c.la/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum